parolier membre de la sacem recherche compositeurs et interpretes




parolier membre de la sacem recherche compositeurs et interpretes

un parolier original pour chanteuses et chanteurs en quête de sens
Le parolier .eu, le parolier européen, a presque 40 ans. Il est membre de la société des auteurs même s'il est complétement différent d'un parolier du genre Pierre DELANOË...
Parolier professionnel dont les chansons sont diffusées, parfois, trop rarement pensent les citoyens qui souhaiteraient entendre des chansons au texte cohérent, sur France-Inter, Europe 1, France-Culture, Sud Radio ou Virgin Radio...
Le parolier figure sur les CDs commercialisés d'une quizaine interprètes francophones.
Ce site a pour OBJECTIF de rencontrer d'autres ARTISTES INTERPRETES.

Ses chansons passent de l'analyse des sentiments à l'engagé cohérent...


Casse-toi pov’ coq

Tu sais gueuler
Les pieds dans le fumier
T’es l’chef de la basse-cour
Tu t’crois même propriétaire de la cour

Casse-toi pov’ coq
Tu t’crois un roc
Mais un d’ces dimanches
Certains chanteront la revanche
T’auras l’bec entre les pattes
Et quelqu’un d’autre plaira aux poulettes


Même les canards
Se méfient de ton dard
On sait que tes ergots
Tu adores les enfoncer au cœur du dos


Casse-toi pov’ coq
Tu t’crois un roc
Mais un d’ces dimanches
Certains chanteront la revanche
T’auras l’bec entre les pattes
Et quelqu’un d’autre plaira aux poulettes


Malgré tes ailes
Tu vis près des poubelles
T’attaques tes congénères
T’aimes conquérir t’aime la guerre


Casse-toi pov’ coq
Tu t’crois un roc
Mais un d’ces dimanches
Certains chanteront la revanche
T’auras l’bec entre les pattes
Et quelqu’un d’autre plaira aux poulettes

Quelques jours après l'écriture de ce texte il fut réservé... puis le chanteur a abandonné son projet... alors j'espère une rencontre musicale rapide...

Un autre texte récent :

Formation béton

Ils m’ont proposé une formation
Une formation de maçon
Parait qu’on manque de maçons
Dans notre belle région
Les officiels ont dit
Qu’il faut plus de maisons
Dans notre pays

Manque t’on vraiment vraiment de maisons
Personne ne pose la question
Fait-on les bonnes additions
Ou alors oublie-t-on
Quelques murs bien cachés
Même pas en locations
Très bien cachés

Construire
Toujours dit-on
Il faut construire
Plus de béton
C’est bon pour les élections


Et si le nombre des sans radiateurs
Etait nett’ment inférieur
Aux résidences secondaires
Que pourrait-on faite ?
Taxer les maisons vides
J’crois qu’les parlementaires
M’diront perfide

Mais si on construit des belles maisons
Avec un parc une volière
J’te parie qu’elles finiront
Dixièmes résidences secondaires
Les officiels ont dit
Qu’il faut plus de maison
Dans notre pays

Construire
Toujours dit-on
Il faut construire
Plus de béton
C’est bon pour les élections


Faut bâtir des maisons tell’ment moches
Qu’les riches jamais ne s’approchent
Baraques des nouveaux Gavroches
Trente années de crédit
Pour des murs en briquettes rouges
Pas donné le taudis
Quand enfin tu dis ouf
On reconstruit

Construire
Toujours dit-on
Il faut construire
Plus de béton
C’est bon pour les élections



Un texte qui aurait pu figurer dans la rubrique "écologie"

Vive la pollution !

C’est super bon pour l’économie, la pollution
Après y’a des maladies
Et nous les soignons
Après y’a des agonies
Et nous les enterrons
N’ayez aucun souci
De tout nous nous occupons

C’est super bon pour l’économie, la pollution
Y’a des manifestation
Ça brûle et ça casse
Quelques belles déclarations
Faut qu’les gens s’y fasse
Nous nettoyons réparons
Et ainsi tout recommence


Naturellement nous avons vocation
A servir toutes les nations
Naturellement nous offrons de belles commissions
Aux braves élus favorables à nos ambitions

C’est super bon pour l’économie, la pollution
Après faut dépolluer
Ça fait du travail
Pour qui sait dépolluer
Travaux pour nos filiales
A nous les subventions
Au nom d’la dépollution


Nous avons su nous rendre indispensables
Santé eau air énergie
Sont nos compétences les plus présentables rentables
Tel les fourmis nous prospérons sans faire de bruit

C’est super bon pour l’économie, la pollution
Après y’a des maladies
Et nous les soignons
Après y’a des agonies
Et nous les enterrons
N’ayez aucun souci
De tout nous nous occupons